Accès direct au contenu

100 Ans ENS Cachan

Version anglaise

aide

Accueil > Edito

Edito de Pierre-Paul Zalio, Président de l'ENS Cachan

Pierre-Paul Zalio, Administrateur provisoire ENS CachanL'ENS Cachan, héritière de l'École normale supérieure de l'Enseignement technique et, avant cela, des sections normales de l'Enseignement technique, célèbre en 2012 son centenaire.

Ce site thématique rappelle quelques étapes d'une trajectoire à bien des égards hors du commun : fondée pour être une école de formation de professeurs de l'enseignement technique, l'ENS Cachan est un établissement de formation à la recherche et par la recherche.
Notre École est reconnue pour son excellence et a préservé et développé dans chacun de ses départements et laboratoires un héritage précieux : celui de toujours porter une attention aux enjeux technologiques et sociétaux de la recherche.

Cet héritage fait de notre école une ENS singulière et nous pouvons en être fiers. Notre École est utile et nécessaire dans un pays comme la France où la séparation des sciences et des technologies d'une part, des sciences dites « dures » et des sciences humaines et sociales d'autre part, a eu des conséquences durables et dommageables sur les capacités d'innovation de la Nation.

© CPU - Stéphane Laniray

Ce centenaire intervient à un moment stratégique pour l'avenir de notre École. En effet, nous sommes engagés dans deux projets importants : le projet d'Université Paris Saclay d'une part, celui de la création d'une ENS de Rennes d'autre part.
La célébration du chemin parcouru accompagne donc la réflexion que toute l'École mène ensemble sur les enjeux de son avenir. Les archives nous apprennent qu'en 1912, les candidates au concours des sections commerciales de l'École normale de l'enseignement technique eurent, pour la composition de pédagogie, à commenter cette pensée d'Alfred de Vigny : « Une belle vie est un rêve de la jeunesse réalisé par l'âge mur.»

Alors, j'aimerais que ce centenaire atteste de deux choses : que nous sommes bien, en 2012, à la hauteur des rêves que firent pour nous nos anciens mais aussi que nous continuons à rêver d'un bel avenir pour notre École !

Pierre-Paul Zalio